top of page
Rechercher
  • Lionel Silberman

La Calendula: la solaire, le Yang Lumineux

Dernière mise à jour : 19 mai 2020

Calendula Officinalis (de son nom botanique) ou Souci, est une plante appartenant à la famille des Astéracées qui produit des fleurs jaunes à orangées. Le Calendula fleurit au printemps et en général, jusqu'en décembre. Cette plante est autant appréciée pour ses qualités ornementales que thérapeutiques.



Le Souci doit son nom du mot latin "solsequia", signifiant "qui suit le soleil". En effet, les fleurs de Calendula s'ouvrent au lever du Soleil et se referment au coucher. Le mot Calendula se rapproche en racine des calendes romaines, les premiers jour de chaque mois, centre dans le cours du temps puisqu'à la fois fin et commencement. Cela a donné le mot "calendrier".

Le calendula est notamment une plante servant à la préparation de teintures et de colorants : la décoction des fleurs fournit une couleur jaune crème, non toxique, utilisée en tant que colorant alimentaire pour foncer le beurre trop clair par exemple. Egalement, dans certaines régions du Royaume-Uni et d'Allemagne, le Calendula était utilisé pour blondir les cheveux. Le blond du blé et du Soleil.

Mais si le Calendula est utilisé depuis le Moyen Âge, c'est surtout pour ses vertus cosmétiques et médicinales. Les capitules floraux de cette plante contiennent :

Des carotènes antioxydants, pouvant être utilisés comme provitamine A. Ce sont des agents filtrants contre le soleil. Des flavonoïdes aussi antioxydants; ils sont veinotoniques et inhibent certaines enzymes in vitro. Des esters faradiols qui sont surtout anti-inflammatoires et anti-oedémateux. De l'acide salicylique, excellent analgésique, en très petite quantité. Des huiles essentielles en petite quantité, qui sont antibactériennes, stimulantes de l'activité cellulaire.

Le Calendula possède, de par ses composants et leur interactions, plusieurs propriétés faisant de lui, autant que l'Arnica ou le Millepertuis, un must-have de votre trousse à pharmacie.




D'un point de vue issue de l'ethnomédecine chinoise, la Calendula se présente en médecine chinoise comme une grande plante de Zuyangming, l'Estomac, maître yang de la Terre. Elle s'apparente dans son fonctionnement à Zusanli, 36 ème point de l'estomac. Pour son appartenance à yangming, elle est antioxydante puisque à la source Yin du Métal yang (Gros Intestin). Par sa nature yin, on comprend sa biodynamique ascendante qui lui confère toutes ses vertus en application locale et externe, sur la peau. Le Calendula est donc efficace contre les coupures, les inflammations e la peau, les manifestations dermatoliques et la régénération des capillaires sur le système tégumentaire. L'importance du yangming dans l'immunité et dans la sécheresse explique ses propriétés anti-inflammatoires et anti-oedemateuses.

On comprend ainsi d'autres vertus liées au Calendula: Altératif lymphatique, de par sa nature yang dans la Terre, le calendula aide à décongestionner la lymphe (reliée à la fonction Rate et Sanjiao) , à relancer sa circulation (action yang dynamisante) et éliminer le surplus de toxines qui y circulent (yangming sur l'immunité) . Efficace contre le lymphoedème et la douleur post-mastectomie (Zitterl-Eglseer et al., 1999).

Ces actions sur la lymphe, en plus de ses propriétés virocide, bactéricide, fongicide et diaphorétique, donnent au calendula une efficacité dans le traitement de toutes les infections systémiques même lorsqu'il y a présence d'une fièvre: on trouve ici l'action centrale de la terre, et sa valeur immunitaire comme source de Taiyin et Yangming, grands centres de l'immunité et centre eux mêmes.



Action importante de la Terre dans le traitement du cancer et Importance de la préservation du Centre: le jus frais de la fleur de calendula est utilisé dans certaines cliniques pour soigner le cancer du sein. Le jus est pris en interne et appliqué sur le site de la tumeur en externe. Lorsqu'elle est prise après un traitement de chimiothérapie, de radiation ou après une opération, le calendula semble aider à éviter l'apparition de métastases. La calendula a été comparée à la Trolamine pour sa capacité à prévenir les dermatites suite à la radiothérapie pour le cancer du sein. Chez les patientes qui utilisaient le calendula avaient moins de douleur, inflammation de la peau et interruption de leurs traitements de radiothérapie. (Pommier et al., 2004)

Il y aurait bien d'autres choses à dire, je finirais ceci par dire que la Calendula s'ancre dans le Yang Lumineux, le Yangming... N'est elle pas par sa forme comme un bout de soleil sur la Terre ?



162 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page