top of page
Rechercher
  • Lionel Silberman

Le Pin Sylvestre, puissance des origines.

Il y a trois semaines l’Herboriste du Pont sortait par une belle journée cueillir en montagne les bourgeons du pin sylvestre. Prenant plaisir à s’asseoir à son pied dans le silence. Savourant l’odeur puissante de sa résine. La luminosité et la chaleur de son écorce.


Les pins font partie de la famille des conifères. Cette famille d’arbres de l’ère secondaire peuplait une grande partie de la Terre il y a 150 millions d’années, bien avant les arbres feuillus. C’est une famille fascinante par sa reproduction, par sa taille, par son ancienneté… Elle dégage une forme de puissance primitive, une impression de fondation. Ce sont des végétaux de terrains et de climats difficiles, qu’ils soient très froids (sapins), très chauds (genévrier), ou de haute montagne (pin sylvestre et à crochets).

Il peut être difficile au début de reconnaître les pins les uns des autres. Mais en prenant le temps de bien les observer on apprend à voir leurs différences : la couleur de l’écorce, le nombre d’aiguilles groupées ensemble, la taille et la couleur des aiguilles, ou encore la taille des cônes.


Le pin sylvestre - Pinus Sylvestris - se reconnait à la couleur de son écorce, d’un brun orangé pouvant tirer sur un rose saumoné unique. Ses aiguilles sont groupées par deux, courtes et vertes bleutées, et il fait de gros bourgeons. Tous les bourgeons des pins sont intéressants, mais traditionnellement en phytothérapie la préférence va au pin sylvestre. Il peut atteindre 40 mètres de haut.

Cet arbre exprime très largement les caractéristiques de l’élément Métal et de l’engendrement Métal / Eau. Son action générale touche les pathologies de l’automne de la vie et favorise les physiologies accidentées, renforce le yin. Dans les six couches, on retrouve ses vertus dans l'axe taiyin/shaoyin et la relation Poumon / Rein. Il s’accommode du froid comme du chaud (régulation de shaoyin), et s’adapte aux terrains les plus inhospitaliers, éloignées de la Terre riche et du Bois croissant. Par sa grande force de vie liée à l’Eau et au Rein, ainsi que son intégrité dense, il pousse là où les autres arbres n’acceptent pas de pousser.


Cet arbre, notamment son huile essentielle, est souvent utilisé pour ses propriétés antiseptiques ( stimule le weiqi), antitussives et expectorantes (organe poumon) dans les affections des voies respiratoires.

On peut aussi prendre le pin pour se donner un coup de boost (promotion de taiyin & shaoyin). Il fortifie et tonifie naturellement l’organisme pour lutter contre les fatigues (le métal gouverne les souffles) ou les pics de stress (le métal contrôle le Bois, l'Eau est à la racine du Bois). Régénérant et stimulant l'immunité (le poumon génère weiqi), on le prendra alors par exemple en cure durant l’hiver, où il réside.


Sa composition chimique renvoie une fois de plus aux propriétés du mouvement Métal, dans une dynamique tonique: Des acides linoléiques, oléiques, impliqués dans le fonctionnement du système immunitaire, dans la réponse inflammatoire, dans la fabrication de la membrane cellulaire et la régulation des dépôts dans le système vasculaire. Des acides ascorbiques (Vitamine C) pour son côté tonique et circulant. Evidemment, des huiles essentielles et des minéraux.

L’Herboriste du Pont cueille ses bourgeons à la fin du printemps pour vous faire profiter de ses intéressantes propriétés sur les articulations, les cartilages et les os. Nous vous proposons des produits issus d’une cueillette locale (dans le Diois pour le pin sylvestre) et de première fraîcheur.

D’une part il régénère la trame protéique osseuse (engendrement métal eau) et aide la minéralisation. En cela pour l’ostéoporose il secondera bien le sapin. D’autre part c’est un grand protecteur articulaire. Il protège et régénère le cartilage en stimulant les chondrocytes, les cellules composant le cartilage. Cela fait de lui un bon remède des pathologies des cartilages : arthroses, rhumatismes et chondropathies chroniques. Par son action sur le mouvement du métal et la régulation des os, le pin sylvestre est considéré comme le macérat des articulations sensibles à l’humidité. Pour cela il peut être pris seul ou associé.

L’Herboriste du Pont a préparé les bourgeons de pin sylvestre en phytembryothérapie simple, vous pouvez le commander en cliquant ici : https://www.herboristedupont.com/page-d-articles/phytembryoth%C3%A9rapie-de-pin-sylvestre

Pour stimuler la croissance, régénérer l’articulation et dynamiser les cartilages nous vous le proposons également au sein de notre complexe Santé des cartilages en synergie avec deux autres bourgeons et jeunes pousses : le bouleau et le genévrier.

Le bouleau pour la diminution de l’acidose, et son action sur la décalcification et les cartilages.

Le genévrier pour l’élimination des toxines acides contribuant à la dégénérescence des articulations.

L'Herboriste est fier de ce mélange, développé à partir de géants de la survie. Nous vous le proposons ici: https://www.herboristedupont.com/page-d-articles/sant%C3%A9-des-cartilages-complexe-de-phytembryoth%C3%A9rapie Prenez soin de vous

162 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page